Aeroclub Paul Tissandier

Accueil  Blog  Forum Meteo
Infos - Vol de nuit

 

Ecole de rigueur, la qualification vol de nuit ne nécessite que quelques heures avec votre instructeur. Sans compter le plus apporté à vos voyages, il vous apporte un plaisir incomparable.

____________________________________________________________

               

St Exupéry : "

Rivière était sorti pour marcher un peu (...)
Puis, vers 11 heures du soir, respirant mieux, il s'achemina dans la direction du bureau. Il divisait lentement, des épaules, la foule qui stagnait devant la bouche des cinémas. Il leva les yeux vers les étoiles, qui luisaient sur la route étroite, presque effacées par les affiches lumineuses, et pensa : "Ce soir avec mes deux courriers en vol, je suis responsable d'un ciel entier. Cette étoile est un signe, qui me cherche dans cette foule, et qui me trouve : c'est pourquoi je me sens un peu étranger, un peu solitaire".
(...)
                                                                            

 

II leva les yeux sur les hommes. Il cherchait à reconnaître ceux d'entre eux qui promenaient à petits pas leur invention ou leur amour, et il songeait à l'isolement des gardiens de phares.
(...)
                                               

 

Les courriers quelque part luttaient. Le vol de nuit durait comme une maladie : il fallait veiller. Il fallait assister ces hommes qui, des mains et des genoux, poitrine contre poitrine, affrontaient l'ombre, et qui ne connaissaient plus, ne connaissaient plus rien que des choses mouvantes, invisibles, dont il fallait, à la force des bras aveugles, se tirer comme d'une mer. Quels aveux terribles quelquefois : "J'ai éclairé mes mains pour les voir..". Velours des mains révélé seul dans ce bain rouge de photographe. Ce qu'il reste du monde, et qu'il faut sauver. (...)
  
                                                                            


(...)
Mais déjà sa femme le savait en marche. Ces larges épaules pesaient déjà contre le ciel. Elle le lui montra. - tu as beau temps, ta route est pavée d'étoiles. (...)

          

Penché à gauche contre la masse du vent, il essayait d'interpréter les lueurs confuses qui, par les nuits les plus épaisses, circulent encore. Mais ce n'était même plus des lueurs. À peine des changements de densité, dans l'épaisseur des ombres, ou une fatigue des yeux. Il déplia un papier du radio : "Où sommes-nous ?" Fabien eût donné cher pour le savoir. Il répondit : "je ne sais pas. Nous traversons, à la boussole, un orage".

                                                               


II se pencha encore. Il était gêné par la flamme de l'échappement, accrochée au moteur comme un bouquet de feu, si pâle que le clair de lune l'eût éteinte, mais qui, dans ce néant, absorbait le monde visible. Il la regarda. Elle était tressée drue par le vent comme la flamme d'une torche
Chaque trente secondes, pour vérifier le gyroscope et le compas, Fabien plongeait sa tête dans la carlingue. Il n'osait plus allumer les faibles lampes rouges, qui l'éblouissaient pour longtemps, mais tous les instruments aux chiffres de radium versaient une clarté pâle d'astres. Là, au milieu d'aiguilles et de chiffres, le pilote éprouvait une sécurité trompeuse : celle de la cabine du navire sur laquelle passe le flot. La nuit, et tout ce qu'elle portait de rocs, d'épaves, de collines, coulait aussi contre l'avion avec la même étonnante fatalité.
"Où sommes-nous ?" lui répétait l'opérateur. 
Fabien émergeait de nouveau, et reprenait, appuyé à gauche, sa veille terrible. Il ne savait plus combien de temps, combien d'efforts le délivreraient de ses liens sombres. Il doutait presque d'en être jamais délivré, car il jouait sa vie sur ce petit papier, sale et chiffonné, qu'il avait déplié et lu mille fois, pour bien nourrir son espérance : "Trelew : ciel trois quarts couvert, vent ouest faible". Si Trelew était trois quarts couvert, on apercevrait ses lumières dans la déchirure des nuages. À moins que... La pâle clarté promise plus loin l'engageait à poursuivre. (...) "
Extraits de Vol de nuit - Antoine de Saint-Exupéry    

 

_____________________________________________________________________

Règles de l'Air 1er janvier 2007 

S.I.A. :

RCA Appendice 5 . VFR de nuit   RDA - 73 Appendice 5 V FR de nuit


RCA Appendice 5 . VFR de nuit RDA - 74 


1 Vol de nuit VFR en avion 

Les conditions dans lesquelles un pilote d.avion peut, de nuit, effectuer un vol selon les règles de vol à vue (vol VFR de nuit) sont fixées ci après. 

1.1 Définitions 
Vol local : vol circulaire sans escale effectué : 

- à l.intérieur des limites latérales d.une zone de contrôle (CTR) associée à un aérodrome ; 
- ou, en l.absence de zone de contrôle, à 12 kilomètres (6,5 milles marins) au plus de l.aérodrome. 

Vol de voyage : vol autre qu.un vol local. 

1.2 Aérodromes homologués 
Un vol VFR de nuit est effectué au départ et à destination d.aérodromes homologués au sens de l.arrêté relatif aux conditions d.homologation et aux procédures d.exploitation des aérodromes. De tels aérodromes et les éventuelles consignes à respecter sont portés à la connaissance des usagers par la voie de l.information aéronautique. 

Lorsque qu.un aérodrome est dit homologué « avec limitations », il est réservé aux seuls pilotes autorisés par le directeur de l.aviation civile ou son représentant ; ces pilotes prennent alors connaissance des consignes locales fixant les règles particulières d.utilisation de cet aérodrome. 

1.3 Conditions météorologiques 
Un vol VFR de nuit est effectué dans les conditions météorologiques suivantes : 

a) Pour un vol local : 

- conserver la vue du sol ou de l.eau ; 
- hauteur de la base des nuages égale ou supérieure à 450 mètres (1500 ft) ; 
- visibilité égale ou supérieure à 5 kilomètres.

b) Pour un vol de voyage : 

- conserver la vue du sol ou de l.eau ; 
- hauteur de la base des nuages égale ou supérieure à 450 mètres (1500 ft) au- dessus du niveau de croisière prévu ; 
- visibilité égale ou supérieure à 8 kilomètres entre les aérodromes de départ, de destination et de dégagement éventuel. 
- Toutefois, un vol peut être poursuivi vers l.aérodrome de destination ou de dégagement si la visibilité transmise par l.organisme de la circulation aérienne de cet aérodrome ou par un système de transmission automatique de paramètres (STAP) est inférieure à 8 kilomètres mais supérieure ou égale à 5 kilomètres ; 
- pas de prévision de précipitation ou d.orage entre les aérodromes de départ, de destination et de dégagement éventuel. Pour un vol local ou de voyage, en l.absence de station météorologique, de système de transmission automatique de paramètres (STAP) ou d.organisme de la circulation aérienne sur l.aérodrome de départ, le pilote évalue lui-même la visibilité pour les besoins du décollage. 


RCA Appendice 5 . VFR de nuit 
RDA - 75 
Règles de l.Air 1er janvier 2007 

1.4 Plan de vol 
1.4.1 Plan de vol déposé 
Un plan de vol déposé (FPL) est communiqué au moins 30 minutes avant l.heure estimée de départ du poste de stationnement ou transmis à l.organisme de la circulation aérienne intéressé, 30 minutes au moins avant l'heure de coucher du soleil à l.aérodrome de destination pour un vol de jour devant se poursuivre de nuit. 

1.4.2 Cas particuliers 
Un plan de vol n.est pas exigé pour les vols suivants ; les éléments de vol appropriés sont communiqués par radio, à l.organisme de la circulation aérienne concerné : 

- vols locaux ; 
- vols entre deux aérodromes pour lesquels le service du contrôle d.approche est assuré par le même organisme du contrôle de la circulation aérienne, dans les limites de l.espace aérien relevant de son autorité ; 
- vols entrepris de jour qui, pour des raisons imprévues, se terminent de nuit, si une liaison radiotéléphonique est établie de jour avec l.organisme de la circulation aérienne de l.aérodrome de destination ou de dégagement.

1.5 Itinéraires, Niveau minimal Sauf pour les besoins du décollage, de l.atterrissage et des man.uvres qui s.y rattachent, un vol VFR de nuit est effectué : 

Pour les vols de voyages : 

- sur des itinéraires portés à la connaissance des usagers par la voie de l.information aéronautique sauf si une clairance permet de déroger au suivi de ces itinéraires. Dans ce dernier cas, le pilote reste responsable du franchissement des obstacles ; 
- en l.absence d.itinéraires, à une hauteur minimale de 450 mètres (1500 ft) au- dessus de l.obstacle le plus élevé dans un rayon de 8 kilomètres autour de la position estimée de l.aéronef. Cette hauteur est portée à 600 mètres (2000 ft) dans les régions où le relief s.élève à une altitude de plus de 1500 mètres (5000 ft).


Pour les vols locaux : sauf consignes locales particulières, à une hauteur minimale de 300 mètres (1000 ft) au-dessus de l.obstacle le plus élevé dans un rayon de 8 km autour de la position estimée de l.aéronef. 

1.6 Espaces aériens et Zones réglementées 
Un vol VFR de nuit peut être effectué : 

- en espace aérien non contrôlé ; 
- après délivrance d.une clairance (vol contrôlé), dans les espaces aériens contrôlés, de classe C, D ou E, gérés par les centres de contrôle d.approche (APP) et les tours de contrôle (TWR), 
- la séparation est assurée entre les vols IFR et les vols VFR de nuit ; 
- l.information de trafic est fournie aux vols VFR de nuit sur les autres vols VFR de nuit. 
- après autorisation préalable de l.organisme gestionnaire, dans une zone réglementée, le cas échéant suivant des itinéraires portés à la connaissance des usagers par la voie de l.information aéronautique. 

RCA Appendice 5 . VFR de nuit 
RDA - 76 
Règles de l.Air 1er janvier 2007 

1.7 Radiocommunications 
1.7.1 Vol local sans organisme de la circulation aérienne 
Un pilote en vol VFR de nuit évoluant en vol local, assure une veille radiotéléphonique. En l.absence d.organisme de la circulation aérienne, il indique en auto-information, au premier appel d.un autre pilote sur la fréquence, sa position, son altitude et ses intentions. 

1.7.2 Espace aériens contrôlés et zones réglementées 
Un pilote en vol VFR de nuit dans un espace aérien contrôlé ou dans une zone réglementée établit une communication bilatérale directe avec l.organisme de la circulation aérienne intéressé et garde une écoute permanente sur la fréquence radio appropriée. 


RCA Appendice 5 . VFR de nuit 
RDA - 77 
Règles de l.Air 1er janvier 2007 

2 Vol de nuit VFR en ballon 

Les conditions dans lesquelles un pilote de ballon libre peut, de nuit, effectuer un vol selon les règles de vol à vue (vol VFR de nuit) sont fixées ci après. 

2.1 Définitions 
Vol local : vol circulaire sans escale effectué : 

- à l.intérieur des limites latérales d.une zone de contrôle (CTR) associée à un aérodrome et jusqu.à un niveau faisant l.objet de la délivrance d.une clairance par l.organisme compétent de contrôle de la circulation aérienne ; 
- ou, en l.absence de zone de contrôle, à 12 kilomètres (6,5 milles marins) au plus de l.aérodrome ou de la plate-forme. 

Vol de voyage : vol autre qu.un vol local. 

2.2 Conditions météorologiques 
Un vol VFR de nuit en ballon libre est effectué dans les conditions météorologiques suivantes : 

a) Pour un vol local : 

- conserver la vue du sol ou de l.eau ; 
- hauteur de la base des nuages égale ou supérieure à 450 mètres (1500 ft) au- dessus du niveau maximal prévu ou hauteur de la base des nuages égale ou supérieure à 450 mètres (1500 ft) si le décollage a lieu à partir d.un aérodrome ; 

-visibilité égale ou supérieure à 8 kilomètres. 
b) Pour un vol de voyage : 
- conserver la vue du sol ou de l.eau ; 
- hauteur de la base des nuages égale ou supérieure à 450 mètres (1500 pieds) au-dessus du niveau de croisière prévu ; 
- visibilité égale ou supérieure à 8 kilomètres sur la route prévue ; 
- pas de prévision de précipitation ou d.orage sur la route prévue. 
2.3 Niveau minimal 
Sauf pour les besoins du décollage, de l.atterrissage et des man.uvres qui s.y rattachent, un vol VFR de nuit en ballon libre est effectué : 

- à une hauteur minimale de 450 mètres (1500 pieds) au-dessus de l'obstacle le plus élevé dans un rayon équivalent à 10 minutes de vol. Cette hauteur est portée à 600 mètres (2000 pieds) dans les régions où le relief s.élève à une altitude de plus de 1500 mètres (5000 ft) ; 
- pour les vols locaux, sauf consignes locales particulières, à une hauteur minimale de 300 mètres (1000 pieds) au-dessus de l.obstacle le plus élevé dans un rayon équivalent à 10 minutes de vol. 
2.4 Plan de vol 
Un plan de vol déposé est exigé pour le vol de voyage. 

Un plan de vol déposé (FPL) est communiqué au moins 30 minutes avant l.heure estimée de décollage. 


RCA Appendice 5 . VFR de nuit 
RDA - 78 
Règles de l.Air 1er janvier 2007 

2.5 Espaces aériens et Zones réglementées 
Le vol VFR de nuit en ballon libre peut être effectué : 

- en espace aérien non contrôlé ; 
- après délivrance d.une clairance (vol contrôlé), dans les espaces aériens contrôlés de classe D ou E, gérés par les centres de contrôle d.approche (APP) et les tours de contrôle (TWR) : 
* la séparation est assurée entre les vols IFR et les vols VFR de nuit ; 
* l.information de trafic est fournie aux vols VFR de nuit sur les autres vols VFR de nuit. 
- après autorisation préalable de l.organisme gestionnaire, dans une zone réglementée. 
Seule la traversée des voies aériennes est autorisée après obtention d.une clairance auprès de l.organisme du contrôle de la circulation aérienne concerné. 

2.6 Radiotéléphonie 
Un pilote de ballon libre en vol VFR de nuit dans un espace aérien contrôlé ou dans une zone réglementée établit une communication bilatérale directe avec l'organisme de la circulation aérienne intéressé et garde une écoute permanente sur la fréquence radio appropriée.

 


Date de création : 20/04/2012 @ 10:50
Dernière modification : 20/04/2012 @ 10:50
Catégorie :
Page lue 4180 fois

up Haut up


GuppY - http://www.freeguppy.org/   Site propulsé par GuppY - © 2004-2012 - Licence Libre CeCILL   GuppY - http://www.freeguppy.org/
Document généré en 0.19 seconde